Histoires vraies N°108 – Elle gagne au loto et claque tout dans un projet humanitaire !

Elle gagne au loto et claque tout dans un projet humanitaire
Alors qu’elle avait gagné un million de dollars à la loterie nationale en 2013, une Canadienne a décidé de suivre mère Teresa et a créé une association afin de « donner la chance aux riches de toucher les pauvres ».
Rachel Lapierre a toujours eu le sens des autres. Cet ancien mannequin, lauréat du concours Miss Québec de 1982 et mère de famille de quatre enfants, s’est adonnée durant des années à des activités bénévoles. Après avoir dirigé sa propre agence de mannequinat, elle a travaillé comme infirmière et multiplié les voyages humanitaires en Inde et en Haïti.
Donner du sens à son existence
En 2013, la Providence frappe à sa porte puisque Rachel gagne un « salaire à vie » à la loterie québécoise, c’est-à-dire 1.000 dollars canadiens hebdomadaires. Elle a alors pressenti qu’elle allait se consacrer à un nouveau projet au service des plus humbles. « Je désirais faire quelque chose que j’aimais pour le restant de ma vie. Je voulais me mettre au service des autres », témoigne-t-elle. Ni une ni deux, en deux mois, elle quitte son travail et lance sa propre organisation caritative, Le Book Humanitaire, qu’elle définit comme « un lieu permettant de lier des gens de cœur à des gens dans le besoin ». Ce mouvement gère et coordonne la distribution de dons à des gens dans le besoin. Les projets sont variés : aide aux familles de réfugiés, recherche de logements pour les personnes dans le besoin, collecte de jouets pour les enfants, accompagnement de personnes malades chez un médecin, dons de vêtements…
Aujourd’hui, la vie de Rachel est loin des paillettes et du monde glamour du mannequinat. Et pourtant, c’est cette existence simple dans laquelle elle expérimente le détachement et le partage qui l’a aidée à trouver le vrai bonheur et qui a « nourri » son âme, selon ses mots. Car, prenant au mot la sainte de Calcutta, elle a donné ses mains pour servir et son cœur pour aimer.
« Mais celui qui a les biens de ce monde, et qui voit son frère dans le besoin, et qui lui ferme ses entrailles, comment l’amour de Dieu demeure-t-il en lui ? »
(I Jean 3 :17)

Patrick :
Son témoignage me coupe le souffle !
Elle me fait penser à l’histoire de Moïse dans la Bible qui a renoncé aux richesses de l’Egypte pour aller vivre avec les enfants d’Israël.
J’ai lu pas mal d’histoires de personnes qui ont touché un grelot. Mais rare sont ceux qui décident de vraiment en faire profiter les autres, de partager avec les démunis ou de participer à des projets caritatifs.
Je vous admire, Madame, car grande est votre récompense au Ciel ! Ce qu’elle va hériter là-haut va dépasser de loin son imagination la plus folle !
_______________________________________________
Voici ce que la Bible dit sur donner :
Actes 20:35  Je vous ai montré en toutes choses, qu’en travaillant ainsi il nous faut secourir les faibles, et nous souvenir des paroles du Seigneur Jésus, qui lui-même a dit: Il est plus heureux de donner que de recevoir.
Matthieu 10:8  vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement.
Matthieu 5:42  Donne à qui te demande, et ne te détourne pas de qui veut emprunter de toi.
Proverbes 3:27  Ne refuse pas le bien à celui à qui il est dû, quand il est au pouvoir de ta main de le faire.
Luc 6:38  donnez, et il vous sera donné: on vous donnera dans le sein bonne mesure, pressée et secouée, et qui débordera; car de la même mesure dont vous mesurerez, on vous mesurera en retour.
2 Corinthiens 9:6  Or je dis ceci: Celui qui sème chichement moissonnera aussi chichement, et celui qui sème libéralement moissonnera aussi libéralement.
2 Corinthiens 9:7  Que chacun fasse selon qu’il se l’est proposé dans son cœur, non à regret, ou par contrainte, car Dieu aime celui qui donne joyeusement.
Proverbes 19:17  Qui use de grâce envers le pauvre prête à l’Éternel, et il lui rendra son bienfait.
Psaumes 41:1  Bienheureux celui qui comprend le pauvre! Au mauvais jour, l’Éternel le délivrera.
_______________________________________________
 Ce que dit nos proverbes :
Le bonheur est forcément réciproque, il ne se trouve guère qu’en se donnant.
Citation de Henri-Frédéric Amiel ; Grains de mil (1854)
À quiconque a le goût d’agir, de pâtir et de se donner, les occasions ne manquent guère.
Citation de Victor Cherbuliez ; Les rapports sur les prix de vertu (1891)
Ne donne pas seulement de ton argent, c’est sec, donne aussi de tes émotions, c’est le don supérieur.
Citation de Anne Barratin ; De toutes les paroisses (1913)
Aime à donner, pour donner assez.
Citation de Anne Barratin ; De toutes les paroisses (1913)
Donner, c’est sentir son cœur passer dans ses mains.
Citation de Anne Barratin ; De toutes les paroisses (1913)
Régale quelquefois ton cœur : ne compte qu’après avoir donné.
Citation de Anne Barratin ; De toutes les paroisses (1913)
Une âme généreuse prend plus de plaisir à donner qu’à recevoir.
Citation de Antoine Gombaud ; Les maximes, sentences et réflexions (1687)
L’homme vraiment généreux ne croit jamais avoir donné assez, lorsqu’il peut donner davantage.
Citation de Joseph Michel Antoine Servan ; Extrait d’un portefeuille (1807)
Donner vite, c’est donner deux fois.
Citation de Ambroise Rendu ; Le traité de morale (1834)
La pauvreté sobre trouve encore à donner ; la richesse fastueuse n’a jamais assez pour elle.
Citation de Alfred Auguste Pilavoine ; Les pensées, mélanges et poésies (1845)
Qui donne son coeur qu’à demi ne le donne point du tout.
Citation de Laurent Bordelon ; Les caractères de l’amitié (1702)
Qui a de la vertu songe à donner ; qui est sans vertu songe à demander.
Citation de Lao-Tseu ; Tao-tö-king, LXXIX – VIe s. av. J.-C.
Un bon cœur donne toujours plus qu’il ne reçoit.
Citation de Sosthène de La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées (1861)
Il n’y a de mérite à donner que lorsqu’en donnant on se prive.
Citation de Sosthène de La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées (1861)
_______________________________________________
Pour terminer, voici une petite histoire drôle sur donner :
L’histoire se passe d’une une petite congrégation en Ecosse à la fin du service. Le pasteur comme à son habitude passe dans les rangs avec son petit panier en osier pour l’offrande de l’église.
Il arrive devant un de riche propriétaire et lui tend le panier. L’homme un peu étourdit met une pièce en or dans le panier.
Mais il réalise vite son erreur et essaye de récupérer la pièce en or.
Mais le pasteur à le réflexe de mettre la main sur le panier et lui dit avec un grand sourire :
« Ce qui est donné à l’église nul ne peut le reprendre ! »
Voyant que son étourderie lui coûte cher, avec satisfaction il rétorque au pasteur :
« Cela me sera compté au Ciel ! »
Sur ce, le pasteur lui dit :
« Non mon ami, il vous sera compté seulement comme une pièce normale, parce que c’est ce que vous avez donné avec votre cœur ! »
« De la même manière que tu as donné, tu recevras en retour ! »
_______________________________________________