Gloria Steinem

Le mariage est beaucoup mieux pour les hommes que pour les femmes. Sur la terre, les deux groupes les plus heureux sont les hommes mariés et les femmes célibataires.

Sécurité d’emploi

Plus tu cherches la sécurité d’emploi, moins tu as de contrôle sur ta vie. Tu appartiens aux autres qui décident combien tu dois payer d’impôt, quand tu dois travailler, et quand tu dois prendre tes vacances.
– Yolande Tougas

Elles reculent!

En 12 000 ans, les chutes du Niagara ont reculé de 11 kilomètres, creusant leur fameuse cuvette. Au rythme où l’eau ronge la roche, elles disparaîtront des 25 000 ans. Vite allez prendre une photo. Toutes les chutes filent vers leur destruction, en érodant le sommet de leurs falaises.

Manicure Salon

Dans ce jeu de manucure vous avez besoin pour le style de conception et les clous de style professionnel. Vous avez de nombreuses options de style, alors préparez-vous à l’envie de vos amis.

Les 10 trails les plus flippants des États-Unis. Partie 1 : Les routes du Nord

Les 10 trails les plus flippants des États-Unis. Partie 1 : Les routes du Nord
Forêts hantées, carrières abandonnées, mines profondes et passages souterrains…Du Massachusetts à la Pennsylvanie, voici les 10 trails les plus malaisants du Nord des États-Unis !
 

 
 

Du petit spot isolé au terrain escarpé réservé aux athlètes, chacun peut trouver son bonheur parmi les milliers de chemins de trail qui traversent les États-Unis. On peut aussi s’aventurer sur certains sentiers qui nous procureront une émotion différente : le malaise. 
Entouré de verdure, vous marchez d’un pas apaisé dans le calme de la forêt. Le bruit des oiseaux vous ressource, un ruisseau coule joyeusement…et pourtant, un drôle de sentiment vous envahit. L’impression sinistre de ne pas être à votre place… Pas de drame, vous êtes sûrement en train d’arpenter une forêt hantée ! On le sait, certains lieux ne sont pas fait pour être troublés par la présence humaine et l’immense territoire américain regorge de ces endroits au passé lourd et à l’atmosphère pesante…
Pas effrayé ? Alors voici la liste des 10 randonnées les plus flippantes du nord des États-Unis ! 
 
 10 – La ville fantôme de Dogtown (Gloucester, Massachusetts)
L’une des inscriptions sur un rocher de Dogtown.                                                      
 
Le Massachusetts est un endroit très riche en histoires de fantômes et autres endroits bizarres… comme Dogtown !  Fondée en 1693, la ville comptait jusqu’à une centaine de familles au début du XIXe siècle. Mais avec le temps, les guerres et la construction de nouvelles routes, le village s’est progressivement dépeuplé, jusqu’à la mort de ses derniers occupants…
Mais après le décès du dernier habitant du village, les chiens domestiques qui veillaient sur leurs maîtres sont restés sur place, occupant le village abandonné et retournant progressivement à l’état sauvage ! Ils rôdaient la nuit et leurs hurlements résonnaient dans le village désert… C’est à cette époque que Dogtown a gagné son nom ! 
Des années plus tard, alors que la Grande Dépression frappait les États-Unis, les rochers autour de Dogtown commencèrent à se couvrir d’étranges messages inspirants, sûrement inscrits par les nombreux gens de passage à cette époque de grandes migrations internes . « Aide ta mère », « Quand le travail s’arrête, les valeurs déclinent », « La prospérité suit la serviabilité », au total, 36 rochers portent toujours aujourd’hui les étranges témoignages d’une époque révolue… 
 
9 – Le Becket Land Trust et la carrière abandonnée de Becket (Becket, Massachusetts)
 
Les ruines du cabanon qui abritait le générateur électrique de la carrière de Becket.                            
 
Si les histoires de mines vous intéressent, le Becket Land Trust est fait pour vous ! Cette ancienne carrière raconte 200 ans d’histoire minière, celle des hommes qui descendaient sans savoir s’ils remonteraient le soir… Avec le temps, la nature a repris ses droits sur la carrière abandonnée et dévore chaque jour un peu plus les vieux équipements et les ruines écroulées, dernières traces d’une présence humaine désormais oubliée… 
Malaisant, mais fascinant. 
 
8 – La Forêt de Freetown (Assonet, Massachusetts)
 
Tout est calme, trop calme…                                                                                                    
 
Une zone d’anomalies permanentes et tout simplement l’un des lieux les plus hantés des États-Unis. Depuis plus d’un siècle, des centaines d’histoires ont été racontées sur ce territoire du Sud-Est du Massachusetts. Aussi appelée Freetown-Fall River State Forest, elle s’étend sur 2000 hectares entre les villes de Fall River, Freetown et Lakeville et mérite clairement son titre de forêt hantée !
Son isolement hors des sentiers battus en a longtemps fait un spot de choix pour les meurtriers et les criminels de tout poil, qui partagaient les bois avec les adeptes de cultes satanistes…
Bordée par une rivière et un lac, la forêt fait partie du légendaire Triangle de Bridgewater, une zone de 500 km2 connue depuis des siècles pour les multiples manifestations paranormales qui s’y seraient déroulé. Fantômes, serpents géants, chien-loup, cimetières abandonnés, poltergeists, ovnis, Bigfoot ou mutilations animales, les mythes et légendes se mélangent entre eux et des dizaines de livres ont été consacrés à ce mystérieux Triangle … 
 
On raconte que le Bigfoot rôde dans le marais de Hockomock.                                                        
 
Les légendes les plus anciennes remontent à 1659, lorsque Indiens Natifs d’Amérique et colons européens s’affrontèrent pour acquérir ce terrain. Malgré le calme apparent, la tribu des Pocasset Wampanoag affirmait que le marécage boueux de la forêt était habité par des esprits qui pouvaient être aussi bons que maléfiques… Quant à cette grosse pierre qui sortait du sol, c’était la réincarnation du fils du chef ! Bref, il n’y avait pas grand chose à gagner à traîner dans le coin…
Au fil des années, les experts paranormaux et les chasseurs de fantômes se sont aventurés dans les bois. Dès 1908, des journaux locaux rapportent les « observations étranges  » de certains habitants lors de la fête d’Halloween. En 1968, 5 personnes déclarent avoir vu une boule lumineuse flottant au milieu des arbres vers la ville de Rehoboth. Dans les années 70, les observations d’ovnis se multiplient, comme en 1976 lorsque deux engins sont vus en train d’atterrir le long de la route 44. Un tronçon de cette même route serait d’ailleurs hanté par une auto-stoppeuse rousse…
Le Triangle de Bridgewater serait aussi le lieu de villégiature du mythique Bigfoot, la créature mi-homme mi-singe… On raconte qu’il hante les bois près du marais Hockomock, qui signifie « le lieu où les esprits habitent » en dialecte wampanoag…
Définitivement l’un des lieux les plus mystérieux du monde ! 
 
7 – Devil’s Den Trail (New Durham, New Hampshire)
 
Des voix et des sifflements venus des profondeurs de la grotte ont souvent été entendus.                      
 
Non seulement ce trail dans les rochers est un vrai défi physique (avec des passages pour les amateurs de spéléologie) mais il s’accompagne en plus d’une légende aussi rassurante qu’un cri dans la nuit… L’histoire du Devil’s Den commence lorsque deux frères décidèrent d’explorer la grotte qu’on trouve le long du chemin de trail. En cherchant à progresser pour mesurer sa taille, l’un des deux explorateurs chuta avant de disparaître dans les profondeurs. Après avoir entendu des sifflements venus des bas-fonds, son frère remonta la corde, mais plus personne n’y était attaché ! À la place, un simple vêtement ensanglanté et déchiqueté remonta à la surface, accompagné d’un pied de biche…
Les mêmes sifflements sous-terrains ont été entendus par de nombreux témoins, tandis que d’autres affirment avoir aperçu des ombres sinistres sur les parois… Bref, ce n’est sans doute pas la grotte la plus chaleureuse du New Hampshire !
 
6 – Le Old Narrow Gauge Volunteer Trail (Randolph, Maine)
 
Le panneau qui marque le début du trail à l’entrée de la forêt.                                                          
 
Ce trail d’environ 2,5 km couvre une portion de la Kennebec Central Railroad, une ancienne voie ferrée en ballast qui s’étire jusqu’à la ville de Randolph, dans le Maine. Entre 1890 et 1924, ce chemin de fer servait essentiellement à transporter hommes et marchandises depuis – ou jusqu’à – la Maison des Vétérans, située dans la ville de Togus.
À partir de 1901, le trafic a progressivement diminué, mais la route a subsisté… tout comme certains esprits semble-t-il ! Le long du sentier sinueux qui s’enfonce dans des bois inquiétants, on peut entendre des hurlements, des bruits, des sons qui semblent venus de nulle part… Peut-être les appels de « Bicycle Larry », cet homme entré à vélo dans les bois et qui n’en est jamais ressorti…
Simples rumeurs ? À vous de décider… Quoi qu’il en soit, en pénétrant dans la forêt, contentez-vous de suivre le tracé de vieux chemin de fer…En arrivant devant le grand poteau qui marque le début du trail, vous ne pourrez pas dire que vous ne saviez pas !
 
5 – La forêt d’Allenwood et les bunkers d’Alvira (Pennsylvanie)
Le bunker n°2 d’Alvira.                                                                                
 
Au fin fond de la forêt d’Allenwood, on trouve la ville abandonnée d’Alvira. Elle abritait autrefois une centaine d’habitants, mais en 1942, suite aux événements de Pearl Harbour, le gouvernement américain décida d’évacuer totalement la ville afin d’y faire construire une centaine de bunkers sensés défendre un dépôt militaire. Malheureusement, les autorités avaient surestimé les quantités de leur stock d’explosifs et le complexe entier fût laissé à l’abandon !
 
Un panneau explique l’histoire d’Alvira aux éventuels visiteurs.                                                
 
L’endroit est toujours là aujourd’hui, déserté de toute vie humaine et parsemé de bâtiments militaires d’aspect plutôt lugubre. Certains chasseurs y passent parfois, alors attention ! 
 
4 – Le Scaponia park de Verona (Oregon)
 
L’atmosphère du Scaponia parc peut vite devenir inquiétante.                                        
 
Situé dans l’Oregon, le Scaponia park est absolument magnifique…pendant la journée ! Sur plus de 28 km2 de terres, il accueille plusieurs structures de camping, mais dans ce superbe coin de nature luxuriante, l’atmosphère change vite une fois la nuit tombée… D’après les rumeurs, un étrange voleur de chevaux y patrouille la nuit, accompagné d’un énorme chien noir.
 
Les berges de la Nehalem River, près de Verona.
De nombreux campeurs et randonneurs affirment avoir aperçu les deux silhouettes dans l’obscurité, même si pour d’autres, cet étrange personnage aurait trouvé une fin prématurée sur la berge de la Nehalem River. On dit que cette apparition erre désormais dans la lande, à la recherche des responsables de son malheur… Toujours chauds pour planter la tente ? 
 
3 – Le Silver Goat Trail (Washington)
 

 
Un trail angoissant et chargé de mystère. L’histoire duIron Goat Trail est intimement liée à celle des chemins de fer qui permirent l’extention des transports et du trafic vers le Pacifique Nord-Ouest à la fin du XIXe siècle. Et c’est une terrible tragédie qui a scellé son destin ! En 1910, une violente avalanche fit dérailler 2 trains et tua une centaine de personnes, provoquant alors le pire accident ferroviaire de l’histoire américaine ! Ejectées de la voie par le choc, les carcasses de wagons s’écrasèrent avec fracas dans le neige glacée de la Windy Mountain… Complètement détruite, la voie ferrée devait être réparée et les rails laissés là gagnèrent le nom de Iron Goat Trail… »le trail de la Chèvre de Fer » !
 
Aujourd’hui, les tunnels anti-avalanche sont laissés à l’abandon.                                                         
 
Depuis, de nombreux randonneurs jurent avoir entendu des voix sortir des tunnels de protection anti-avalanche laissés à l’abandon au bord de la voie. Et même si le décor verdoyant du trail fait davantage penser à une peinture qu’à un film d’horreur, on garde tout de même une petite appréhension avant de pénétrer dans ces tunnels sombres et déserts…
 
2 – La pointe de Tillamook (Oregon)
 
Le phare de Tillamook Head par temps calme.                                                                     
 
Une baie magnifique, une longue plage bordée par la forêt… et un phare hanté ! Depuis toujours, la Tillamook Lighthouse – isolée au large de la baie sur son rocher – est soupconnée d’abriter des activités aussi suspectes qu’effrayantes. Son histoire morbide inclut de nombreuses urnes funéraires contenant les restes de marins morts en mer et rejetés par le Pacifique, mais aussi un ouvrier mort pendant la construction du phare, tandis qu’un autre aurait refusé de quitter… Désormais inhabité (vraiment ?), il continue de défier les éléments, seul aux avant-postes…
Le panorama de Tillamook Head depuis le point de vue de l’Ecolas State Park.               
 
Ces histoires maritimes vous découragent de pousser la porte du phare? Alors préférez la promenade forestière de l’Ecola State Park en bord de plage, qui offre une vue superbe sur la baie… Mais attention aux bois une fois la nuit tombée !
 
1 – Le Château des Sorcières de Portland (Oregon)
 
L’ancienne maison de la famille Balch est recouverte de végétation.                                      
 
Eh oui, il y a bel et bien un château dans l’Oregon ! Bon, on est loin du château classique avec tours et donjons : il s’agit plutôt d’une cabane en pierre, que l’on peut trouver sur la route du Wildwood Trail ou du Lower Macleay Trail, dans le territoire du Pacifique Nord-Ouest. C’est dans cette maison isolée que vivait la famille Balch et leur fille de 15 ans appelée Anna. Un tableau plutôt bucolique…mais qui s’est achevé par un drame digne de la tragédie Roméo et Juliette !
Alors qu’elle aimait le fils des Stumps, une famille rivale, celui-ci fût tué par le propre père d’Anna au cours d’une dispute ! Arrêté pour son crime, le coupable affirma qu’il avait été forcé de mettre fin à cette relation…menacé au couteau par son épouse ! Ce fait divers se termina même par la première pendaison légale appliquée en Oregon. Une véritable tragédie à la Shakespeare !
 
Situé près de Portland, Witch’s Castle se trouve sur la route de plusieurs trails de la région.  
 
Plus tard, il fût suggéré que la folie collective qui s’était emparée des lieux et de leurs habitants était l’oeuvre de socières habitant dans les parages… Et la maison des Balch devint le Witch’s Castle ! Quant à la maison, des dizaines d’années plus tard, elle est toujours là, dressée dans toute sa gloire, aussi inquiétante que mystérieuse…

LES RÉCOLTES DE RICARDO – CATÉGORIE ALIMENTATION –

Les Récoltes De Ricardo

Photo Fournie Par Ricardo Media
Sylvain Sarrazin, Iris Gagnon-ParadisLa Presse

Portés par un intérêt grandissant pour les légumes, Ricardo Larrivée et son équipe viennent de lancer un nouveau livre de recettes qui les met à l’honneur…
Sans pour autant bouder la viande. Il nous raconte pourquoi, puis nous présente une recette de bol poké. Nous vous donnons aussi notre avis sur ce nouveau livre.

Choisir Les Légumes
Ricardo Larrivée épluche pour nous les raisons pour lesquelles il a voulu mettre en vedette les légumes, ces aliments de plus en plus populaires.
C’est en plantant des sondes un peu partout et en prenant le pouls du public que le cuisinier a pressenti que les légumes avaient le vent en poupe. 
«Ça fait un an et demi qu’on travaille sur ce livre, c’est le fun, on est vraiment dans l’air du temps.
C’était normal d’aller là, on reçoit des milliers de courriels, les gens viennent me parler, on reste le plus possible à l’écoute».
Indique celui qui, se remémorant les récoltes des jardins familiaux, les a toujours considérées comme incontournables.
Et même si beaucoup d’encre a déjà été versée au sujet des radis, tomates et consorts, il entendait bien aborder la question à sa sauce.
«Je ne voulais pas un livre qui ne soit que végétarien ou seulement carnivore, plutôt un livre in-between, qui correspond à ce qu’on mange au Québec aujourd’hui.»
«Et ces temps-ci, c’est exactement le moment où l’on a besoin de lumière, de couleurs, de saveurs, poursuit-il.
C’est pourquoi je voulais qu’il ne soit pas organisé en chapitres: on le feuillette du début à la fin et les gens choisissent leurs recettes par rapport à la couleur.»
C’est donc au lecteur de s’approprier l’ouvrage, dont les recettes sont ordonnées par degré de complexité de réalisation.
«La dernière chose que je veux, c’est dire quoi manger. Mais si je veux manger du chou-fleur, j’aime avoir de belles propositions», avance-t-il.
Et comme toujours, il veut laisser le plaisir s’immiscer dans le palais, en illustrant son propos par les variations sur les lasagnes, ou sa recette de couscous au chou-fleur.
«Si tu es intolérant au gluten, tu peux avoir ce même plaisir du couscous, et tu auras mangé beaucoup plus de légumes que normalement.»
Les Pieds Hors Des Plats
Un autre défi s’est présenté au cuisinier: entre les légumes d’ici rassurants et la touche d’originalité, comment ménager la chèvre et le chou?
«On recherche la sécurité. Quand toute la famille est assise à table, ce n’est pas la place pour commencer à faire des expériences culinaires. Mais on est curieux en même temps!», pose-t-il.
«On s’est demandé: « Comment offrir quelque chose de sécurisant, mais qui amène un peu ailleurs ? »»

Portés par un intérêt grandissant pour les légumes, Ricardo Larrivée et son équipe viennent de lancer un nouveau livre de recettes qui les met à l’honneur sans pour autant bouder la viande.
Photo Olivier PontBriand, La Presse

«Je ne cherche pas à révolutionner les légumes, ce livre reflète nos goûts et nos saveurs, on n’y trouve pas de légumes vraiment exotiques, ce sont toutes des affaires qu’on connaît.»
Parallèlement, il a mené une petite enquête sur les tendances les plus prisées quand on mange à l’extérieur.
Verdict: thaï, vietnamien, grec et italien, entre autres, ont la faveur des amateurs.
Ces accents ont ainsi été combinés à nos chers légumes d’ici, afin de trouver le point d’équilibre entre des mets connus et reconnus et la petite touche d’ailleurs convoitée.
Aime-Moi, Patate !
Investir le monde des légumes, c’est aussi fouler un jardin où les préjugés poussent comme de la mauvaise herbe. Ricardo espère faire quelques retailles, notamment au sujet de ceux qui sont, soi-disant, mal-aimés.
«On me demande souvent: « Quels sont les légumes pas aimés? » Il n’y a pas de légumes pas aimés. Ça dépend de ton origine, de ce que tu as mangé quand tu étais jeune.
Souvent, les légumes qu’on aime moins, ce sont des légumes qui ont été apprêtés par nos parents d’une façon que nous n’aimons pas personnellement.»
Il brandit l’exemple des choux de Bruxelles, qu’il n’appréciait guère dans sa tendre enfance, mais qu’il a redécouverts plus tard, en réalisant qu’il les abhorrait simplement parce qu’ils étaient bouillis.
«Tous les légumes qu’il y a dans le livre, il n’y a aucune raison qu’on ne les cuisine pas, d’ailleurs on en a beaucoup», rappelle-t-il.
Ainsi, il souhaiterait redonner leurs lettres de noblesse aux légumes-racines, injustement boudés.
«Je souhaiterais qu’on les aime plus, parce que c’est facile de les garder à l’année.»
En revanche, le cuisinier ne se prive pas de déclarer sa flamme à la tomate et au chou-fleur.
«Ces deux-là sont très polyvalents, et aussi bons grillés que mijotés, séchés, en soupe chaude, froide, en plat…»
Sylvain Sarrazin

Plus de légumes. Ricardo Larrivée….
Éditions La Presse. 256 pages. 39,95 $.

Bol Poké

Photo Fournie Par Ricardo Media

Bol Poké
Je vous propose cette recette tirée de mon nouveau livre. Ces bols de type poké, parmi les repas favoris de mes filles, contiennent trois ou quatre portions de légumes, en plus d’être remplis de légumineuses, de protéines et de céréales.
Préparation: 35 minutes
Cuisson: 15 minutes
Macération: 15 minutes
Rendement: 4 portions
Ingrédients
Riz
– 320 g (1 1/2 tasse) de riz Calrose (riz à sushi)
– 430 ml (1 3/4 tasse) d’eau
– 5 ml (1 c. à thé) de sel
Poisson
– 30 ml (2 c. à soupe) de sauce soya
– 10 ml (2 c. à thé) d’huile de sésame grillé
– 10 ml (2 c. à thé) de vinaigre de riz
– 340 g (3/4 de lb) de thon ou de saumon très frais sans la peau, coupé en dés
– 10 ml (2 c. à thé) de graines de sésame noir
Sauce
– 125 ml (1/2 tasse) de mayonnaise
– 30 ml (2 c. à soupe) d’eau
– 10 ml (2 c. à thé) de sauce sriracha
Bol
210 g (1 1/2 tasse) d’edamames surgelés, blanchis2 concombres libanais, coupés en fines tranches
2 carottes, coupées en fine julienne1 avocat, coupé en dés
10 g (1/4 de tasse) de feuilles de coriandre
Quartiers de lime, pour le service…
(Facultatif)
Préparation
Riz
1. Rincer le riz à l’eau froide jusqu’à ce qu’elle soit claire. Bien égoutter.
2. Dans une casserole, porter à ébullition le riz, l’eau et le sel. Couvrir et cuire à feu doux 15 minutes ou jusqu’à ce que l’eau soit complètement absorbée par le riz.
Retirer du feu et laisser reposer 10 minutes à couvert. Retirer le couvercle et défaire les grains à l’aide d’une fourchette.
Laisser tempérer. (On peut aussi utiliser un cuiseur à riz et cuire le riz en suivant les instructions du fabricant.)
Poisson
3. Dans un bol, mélanger la sauce soya, l’huile de sésame et le vinaigre. Incorporer le poisson et les graines de sésame. Laisser macérer 15 minutes.
Sauce
4. Dans un autre bol, mélanger tous les ingrédients au fouet jusqu’à ce que la sauce soit homogène.
Bol
5. Dans des bols, répartir le riz. Garnir du poisson, des légumes et de la coriandre. Servir avec la sauce et accompagner de quartiers de lime, si désiré.
Le Truc De Ricardo
Plutôt que d’assembler les ingrédients dans les bols, pourquoi ne pas présenter les différentes garnitures…
Sur la table afin que tous puissent se servir et préparer leur propre poké avec ce qu’ils préfèrent ?

Plus de légumes, de Ricardo
Photo François Roy, La Presse

La Presse met à l’épreuve le nouveau livre de recettes de Ricardo.
Simplement intitulé Plus de légumes, le nouveau livre de recettes de Ricardo sorti en librairie cette semaine…
Remplit la mission qu’il s’est fixée: nous donner – vraiment – envie de manger plus de légumes, avec plusieurs recettes inspirantes et astuces pratico-pratiques à la clé.
C’est dans l’air du temps: que ce soit par conscience environnementale ou éthique – ou les deux! – ou tout simplement pour leurs vertus santé, de plus en plus…
De personnes cherchent à intégrer plus de légumes dans leur vie, et à réduire du même coup leur consommation de produits issus des animaux.
Bercé dans son enfance par les jardins de sa grand-mère, puis de sa mère, Ricardo raconte, en préambule du livre, à quel point les légumes frais…
Issus du potager occupent une place importante dans sa vie, lui qui a même fait installer sur les toits de ses nouveaux bureaux un potager et des ruches.
Avec comme mission de «donner le goût des légumes et de vous connecter à vos racines»…
Le populaire chef cuisinier propose un livre qui a l’ambition d’accompagner les gens au quotidien, avec 120 recettes nouvelles axées sur les légumes.
Sans être végétarien – plusieurs recettes proposent des accompagnements de viande ou de poisson et incorporent souvent des produits laitiers –
Le livre met vraiment une grande panoplie de légumes en vedette, en diverses variations: grillés, rôtis, en accompagnement ou en entrée, intégrés…
Dans des soupes, des salades, des plats principaux, sans oublier les jus, tartinades, pestos, marinades, bouillons et même des cocktails.
On aime: La variété des recettes proposées, la plupart inspirantes et, suivant l’identité de la «marque» Ricardo, faciles à reproduire.
Le livre, alléchant visuellement, est vraiment complet et donne de nombreuses idées.
En ce début d’automne, il offre une belle motivation pour sortir de ses habitudes et mettre des légumes de toutes sortes à son menu.
On aime aussi les trucs que le cuisinier donne, par exemple quoi faire avec ses retailles…
Et restants de légumes et comment conserver adéquatement les différents légumes.
On aime moins: Certaines recettes sont d’une simplicité, disons, désarmante – des carottes et de l’huile pour des carottes rôties au four, vraiment ?
On aurait aimé des petites variations autour de ces légumes rôtis pour les élever davantage – avec des épices, des laques, etc.
Ce n’est pas nécessairement le but du livre, mais intégrer davantage d’options de plats principaux véganes aurait été intéressant.
On a testé: Trois recettes, avec assez de succès. Simples comme bonjour à faire et ultrarapides, les courgettes au parmesan…
Cuites au four sont le genre de recette qu’on aime avoir sous la main pour les soirs de semaine sans inspiration.
Au rayon des salades, celle, originale, avec des radis grillés déposés sur un lit de roquette avec feta nous a beaucoup plu…
Et nous l’avons adaptée avec ce que nous avions sous la main – soit du pesto au lieu de la sauce chimichurri – avec succès.
Un bon plat d’accompagnement à déguster avec du boeuf ou du poulet, par exemple.
Désirant tester une recette plus complexe, nous avons été attirés par celle du pâté sans poulet, où il suffit de déposer…
Sur un mélange de légumes, qu’on a fait préalablement cuire dans un bouillon, des «boules» de pâte au babeurre, de type biscuits américains.
Mais à cette étape, bien que nous ayons respecté religieusement les quantités indiquées, il nous manquait une bonne quantité de pâte pour arriver à un résultat…
Comme celui de la photo, où de jolies boules rebondies couvrent le pâté. Les nôtres étaient plutôt parsemées sur les légumes et ressemblaient plus à des pains plats qu’à des boules…
Faire une double recette de pâte pourrait donc être indiqué, ici.
Mais, en bouche, le résultat était vraiment délicieux et devrait plaire même aux enfants les plus récalcitrants!
On L’achète ? Oui !
– Iris Gagnon-Paradis

Photo François Roy, La Presse

Pâté sans poulet
Ingrédients
Garniture
– 1 c. à soupe de farine tout usage non blanchie
– 3 c. à soupe de beurre, ramolli
– 1 oignon, haché finement
– 1 gousse d’ail, hachée finement
– 2 1/2 tasses de bouillon de poulet
– 2 tasses d’un mélange de carottes et de panais coupés en rondelles d’environ 5 mm d’épaisseur
– 2 tasses de dés de patate douce pelée (environ 1 patate douce moyenne)
– 1 tasse de dés de pomme de terre pelée (environ 1 pomme de terre)
– 1 tasse de petits pois surgelés
Pâte
– 1 1/4 tasse de farine tout usage non blanchie
– 2 c. à thé de levure chimique (poudre à pâte)
– 1/2 c. à thé de sel
– 1/2 tasse de beurre non salé, froid et coupé en dés
– 3/4 de tasse de lait de beurre, froid
Préparation
Garniture
1. Dans un bol, mélanger la farine avec 2 c. à soupe de beurre. Réserver le beurre manié.
2. Dans une casserole, à feu moyen, dorer l’oignon et l’ail dans le reste du beurre.
Ajouter le bouillon, la carotte et le panais, la patate douce, la pomme de terre. Porter à ébullition.
Couvrir et laisser mijoter 5 minutes. À l’aide d’un fouet, incorporer le beurre manié à la garniture.
Porter à ébullition de nouveau. Ajouter les petits pois. Saler et poivrer et bien mélanger. Verser dans un plat de cuisson de 28 cm x 20 cm. Réserver.
3. Placer la grille au centre du four. Préchauffer le four à 400 °F (200°C).
Pâte
4. Au robot culinaire, mélanger la farine, la levure chimique et le sel. Ajouter le beurre et mélanger jusqu’à ce qu’il ait la grosseur de petits pois.
Ajouter le lait de beurre et mélanger jusqu’à ce que la pâte commence tout juste à se former.
La pâte sera molle. À l’aide d’une cuillère à crème glacée d’environ 30 ml (2 c. à soupe), déposer des boules de pâte sur la garniture de légumes.
5. Cuire au four 30 minutes ou jusqu’à ce qu’un cure-dents inséré au centre d’une boule de pâte en ressorte sec et que la pâte soit bien dorée.

Amicalement De Louise

Blueberry Cheesecake

Samuel et Ana sont fous de gâteau au fromage. Ils se sont rencontrés dans une boulangerie alors qu’ils étaient de la commande de la même blueberry cheesecake. Bien sûr, Samuel permettez-lui de faire en sorte que le moment de leur histoire d’amour a commencé. Aujourd’hui on fête les 8 mois de l’anniversaire de sorte que la blueberry cheesecake est indispensable maintenant. Rejoindre Samuel et de l’Ana et de l’aider à terminer le gâteau au fromage rapidement afin d’avoir plus de temps pour la date. Profitez-en!

LES TROUVAILLES BIZARRES & FASCINANTES DE LOUISE – FAITS INTÉRESSANTS SUR LA LUNE –

Les Trouvailles Bizarres & Fascinantes De Louise…
Faits Intéressants Sur La Lune
Chaque soir – ou presque – elle brille dans le ciel et nous captive. La lune reste mystérieuse et fascinante. Pour mieux la découvrir et la comprendre, lisez ces 15 faits intéressants à propos de cet astre lumineux.
 

 Par Nadine Descheneaux
 
Afficher en diaporama
 

1. Sa Distance

Faire un voyage sur la Lune équivaut à parcourir 768 fois un aller-retour entre Montréal et Québec !
La lune se trouve à 384 400 km de notre planète.
Et dépêchez-vous, car notre satellite s’éloigne de nous d’environ 3,78 cm plus chaque année. Et si vous décidez de faire un roadtrip jusqu’à elle, à une vitesse de 100 km/h et considérant que vous avancez nuit et jour, sans arrêt, vous en auriez pour plus de cinq mois et demi à rouler !

science photo/Shutterstock
 
2. Ses Caractéristiques
La lune est bien plus petite que la Terre, soit quatre fois moins! Le diamètre de notre planète est de 12 742 km alors que celui de la Lune est de 3476 km. Celui du soleil? 1 391400 km !
Si, dans notre ciel, le soleil et la lune paraissent de la même grosseur, c’est que le soleil, bien qu’environ 400 fois plus imposant que la lune, est situé environ 400 fois plus loin de nous.
D’où notre perception que les deux astres soient de la même grosseur quand on les observe de la Terre.

3. La Durée Du Jour
Un jour sur la lune dure 29,5 jours terrestre! Il en faut du temps pour que le soleil ne se lève et ne se couche, l’intervalle entre deux nouvelles lunes !
La prochaine fois que vous direz que vous avez une longue journée, pensez à ce que ce serait sur la Lune !
Lire aussi : 11 astuces pour une journée réussie

 
HelenField/Shutterstock
4. Son Âge
Si vous voulez célébrer la fête de la Lune, vous aurez besoin de beaucoup de bougies! Beaucoup !
Et il fera très chaud chez vous! En effet, la Lune aurait 4,5 milliards d’années !
Le satellite de la Terre aurait vu le jour 95 millions d’années après la formation du système solaire. Équipez-vous de bougies !

 

Egyptian Studio/Shutterstock
5. Son Attrait
Peu de visiteurs sur la Lune ! En fait, il y a 48 ans que personne n’y a mis les pieds !
Pourtant, l’attrait et la fascination pour elle continuent à habiter les humains. On retrouve des références à la lune dans de nombreux films, œuvres d’art, livres, poèmes, chansons, etc.  
Quoi visiter? Le Planétarium de Montréal, l’exposition Lunar Attraction au Peabody Essex Museum, l’ASTROlab du Parc national du Mont-Mégantic et le Cosmodôme à Laval, entre autres.

Brian A Jackson/Shutterstock

6. La Lune Bleue
Dernièrement, dans le film des Schtroumpfs, on a parlé de la lune bleue. Non ce n’est pas la lune spécialement conçue pour ces petits personnages.
En fait, quand il y a deux pleines lunes dans le même mois, on appelle la deuxième « la lune bleue ».
Quand on utilise l’expression anglophone « one in a blue moon », cela veut dire que quelque chose est rare ou n’arrive pas souvent.

7. Les Éclipses
Les éclipses de Lune exigent un triple alignement entre la Lune, la Terre et le Soleil.
La lune se trouve donc dans l’ombre de la terre, elle-même éclairée par le soleil !
Chaque année, cette synchronisation survient une ou deux fois.

8. La Lune Rouge
La lune est rouge dans le ciel, quand, en phase de pleine lune, elle se lève ou se couche et qu’elle se trouve près de l’horizon.
Sa lumière passe dans une couche d’atmosphère qui agit comme un filtre, un peu comme le soleil le fait aussi. L’effet obtenu teinte la lune.
Aussi, on peut voir une lune rouge lors des éclipses totales de lune qui se produit une ou deux fois par année.

9. L’attraction Gravitationnelle
Vous pesez 150 lb ici? Sur la lune, vous n’en pèseriez que 24! Fou !
 Effectivement, l’attraction gravitationnelle de la lune est plus faible, car sa masse est plus petite que celle sur Terre.
Vous ne pesez que 16 % de votre poids et vous seriez capable de faire des sauts bien plus impressionnants (plus hauts et en suspension !).

10. Les Marées
Si les marées existent, c’est en grande partie à cause de la lune. Chaque jour, un véritable jeu entre les forces gravitationnelles de notre satellite et celles de notre planète se déroule.
La force entre la lune et la Terre tend à les rapprocher, mais la force de la rotation rétablit le tout. La trajectoire de la Terre ne s’en ressent pas. Toutefois, à la surface, on peut apercevoir les effets de ce mouvement : les marées.
Le côté de la Terre qui fait face à la Lune est plus attiré vers elle et c’est à ce moment que le niveau des océans s’élève. Voici une explication claire et imagée de ce phénomène.

Delpixel/Shutterstock

11. Les Phases De La Lune
Pour imager et arriver à mieux reconnaitre les phases de la lune, vous pouvez utiliser… des biscuits Oreo. Une façon amusante d’expliquer le phénomène aux enfants ! La lunaison – un cycle complet – comprend huit phases.
Vous avez déjà entendu l’expression « la lune est menteuse »? C’est que lorsqu’elle croît, elle forme un D et quand elle décroît, elle ressemble à un C.  
Juste pour nous mélanger  ! Si vous voyez que son croissant forme un D, la lune croît jusqu’à être pleine !

Peratek/Shutterstock

12. Les Mythes
De tous les temps, la lune a mystifié, attiré, fasciné et apeuré les gens. Les mythes, les légendes et les superstitions la concernant sont nombreux et… contradictoires !
Selon certains, les cheveux coupés à la pleine lune pousseraient plus vite ensuite, mais pour d’autres il est mal vu de les couper à cette même période.
Selon d’autres croyances, les soirs de pleine lune, il y aurait plus d’accidents et d’accouchements, mais des études tendent à démonter ces idées. Quoi qu’il en soit, la lune n’a pas fini de nous fasciner !

Klagyivik Viktor/Shutterstock

13. Toujours Le Même Côté
« La face cachée de la lune » existe réellement, car vous voyez véritablement qu’un seul côté de la Lune. Tout le temps, le même !
Parce que la durée de sa rotation (le fait qu’elle tourne sur elle-même, autour de son axe) et celle de sa révolution (le fait qu’elle tourne autour d’un astre…
La Terre) sont à peu près pareilles, vous voyez, de nuit en nuit, toujours le même côté de la Lune.

Stock-Asso/Shutterstock

14. La Lune & Votre Sommeil
Il n’y a pas que les marées qui sont influencées par la lune : votre sommeil aussi !
Des différentes études ont démontré que les nuits de pleine lune, votre sommeil profond serait amputé de 30 %.
Lire aussi : Manque de sommeil : 8 conséquences sur votre travail

TuiPhotoEngineer/Shutterstock

15. Poésie Lunaire
Chaque pleine lune a un nom, parfois même plusieurs selon les croyances et les cultures. Voici des exemples parmi les plus jolis. Juin : lune des fraises.
Septembre : lune des Moissons. Décembre : lune des jours longs. Janvier : lune des loups. Juillet : lune des prés. Pour en découvrir d’autres, voyez les noms dans l’Almanac des fermiers ou Moon Connection.
Pour connaître les prochaines pleines lunes, consultez ce calendrier des phases de la Lune.
Amicalement De Louise