Le chamanisme initiatique

 
 
Un livre complet sur le chamanisme amérindien
 
Ce livre unique est une transmission d’enseignements qu’Aigle Bleu, chaman canadien, initié chez les Cherokees, a rassemblés en suivant la voie spirituelle des nations amérindiennes depuis plus de quarante ans.
 
Le chamanisme initiatique correspond à une voie rigoureuse vers une spiritualité organisée et structurée.
Énergie, connexion aux éléments, découverte de la Roue de Médecine, objets sacrés, prières, rituels, contes et cérémonies, ce livre propose de vous faire découvrir, étape par étape, ce qu’est le chamanisme initiatique et comment chacun peut envisager d’évoluer dans ce chemin spirituel.
 
Grâce à de nombreux exercices et à des méditations, cette découverte de la spiritualité amérindienne allie théorie et pratique, sans révéler toutefois les expériences que chacun doit vivre et qui doivent demeurer secrètes.
 
L’AUTEURE :
MICHELINE SIMARD  a participé à de nombreux stages organisés par Aigle Bleu et connaît bien son univers. Elle a permis de rassembler et de mettre en forme ses enseignements.
 
ENSEIGNÉ PAR AIGLE BLEU
AIGLE BLEU est de nationalité canadienne-francophone d’ascendance algonquine, pawnee et abénaquise. Il a étudié pendant vingt-cinq ans les arts de la guérison et les sciences spirituelles amérindiennes auprès d’aînés de différentes Premières Nations au Canada et aux États-Unis. Créateur des parfums d’aromathérapie des Premières Nations «Invocation », il est aussi musicien et il a enregistré de nombreux CD de musique traditionnelle et thérapeutique. Il enseigne les traditions des Premières Nations d’Amérique en Europe, en Asie, au Canada et aux États-Unis.
 
LE CHAMANISME INITIATIQUE
Micheline Simard
Enseigné par Aigle Bleu
LES ÉDITIONS LE DAUPHIN BLANC
Chamanisme / Amérindien
19 pages de photos en couleurs 
2018 – 424 pages – 29,95$
 
Découvrez tous les titres publiés chez cet éditeur
LES ÉDITIONS LE DAUPHIN BLANC
 
 

Youtube : 10 ans, GRAPHOMAGE…

Diaporama intitulé Graphomage, fait par Maud Miran et Daniel Ferrien pour les dix ans du groupe  Fanadan de ce forum. On y retrouve un de mes kaléidoscopes. Membre de ce groupe depuis quelques temps déjà, c’est à cet endroit que j’ai découvert les photographes, Perle et Aude Marchand. Je publie régulièrement leurs images dans ma chronique.
Il y a tant d’autres choses à visionner. Voici le lien de Graphforum : http://fanadan.graphforum.com/
Je vais publier (probablement pas tous les jours mais souvent) des vidéos Youtube ou Facebook, parfois avec des images de plus, des gifs animés comme mes kaléidoscopes par exemple, et peut-être des animations Flash. Bien du plaisir en devenir que je vous souhaite et la même chose pour moi évidemment accompagnés de beautés diverses…
Merci au créateur de cette vidéo et merci Youtube. Transformation de la photo, chroniques et bulletins de Ginette Villeneuve : http://planete.qc.ca/Ginette-Villeneuve Mon site web :Mon site
MON LIEN FACEBOOK :https://www.facebook.com/people/Ginette-Villeneuve/100017666836979

L’amitié

Qui cesse d’être ami ne l’a jamais été. – Anonyme
Tiré du livre Des pensées pour la nuit, Collectif, Éditions Lauzier
C’est malheureusement lors de la rupture qu’on s’en rend compte.
 

Balance

Amour – L’amour vous regarde droit dans les yeux. Ne baissez pas les vôtres, et regardez bien en face. C’est en plein le temps idéal pour une belle relation.
Vie sociale – La vengeance est un plat qui se mange froid. Faites donc passer la vôtre dans le micro-ondes quelques secondes… Ça apaisera les esprits.

Scorpion

Amour – Vous devez être bien inspiré pour faire évoluer une relation sentimentale. Méfiez-vous par contre d’une émotion trop débordante.
Vie sociale – Votre succès professionnel est le résultat d’une excellente intuition, pour faire évoluer votre situation.

Le sens des mots

L’eau, mot court comme rien. Comme moi ou toi ou nous. Plus c’est court, plus c’est plein de sens. (A travers la mer,
– Charles Soucy

Oui et non – à la masturbation

Le gouvernement de la Thailande a fait interdire un livre d’éducation sexuelle dans les écoles parce qu’on y donnait des conseils sur la masturbation
Selon lui, les textes du livres utilisent une langue populaire et colorée. On choisit l’argot au lieu des mots et descriptions scientifiques.
Des dizaines de milliers de livres ont déjà été distribués dans les écoles, cliniques et hôpitaux affirme le Bangkok Post.
Notre gouvernement est en accord avec l’éducation sexuelle dit le premier ministre, mais à la condition qu’on utilise les bons mots. Déjà, plusieurs écoles avaient refusé d’utiliser le livre à cause de sa langue. Ce dernier, toutefois, depuis qu’il a été interdit, est très recherché par les jeunes.
Bien entendu.

L’allié des femmes

Le soja ou soya – comme vous voulez – aime les femmes.  » On le croirait même envoyé sur Terre pour aider tout particulièrement les femmes « , affirme l’auteure d’un article paru dans : L’Événement du Jeudi.
 » À celles qui le consomment régulièrement, il épargnerait (en partie) le cancer du sein. Grâce à lui la ménopause serait plus douce, débarrassée de son cortège de bouffées de chaleur et autres désagréments, écrit Marie-Françoise Lantieri. Il allonge même le cycle menstruel, qui frise le 32 jours chez les Asiatiques qui en consomment régulièrement.
 » Qu’est-ce qui rend ainsi le soja si pro-féminin? demande Mme Lantieri. Les phyto-œstrogènes – les petites coquines –, cousines végétales des hormones féminines, qu’il contient. Le soja combat aussi le cholestérol, d’ailleurs la FDA américaine va autoriser l’estampille – Réduit le risque de maladies cardiovasculaires – sur les produits qui en sont riches.  » La journaliste précise que 25 g par jour suffisent, ce qui équivaut à 200 g de tofu ou quelques verres de lait de soja (du tonyu).
 » Aujourd’hui, poursuit-elle, le soja est sorti des rayons ‘ Made in Asia ‘. Il se glisse dans les biscuits, pâtes et saucisses, voire dans les pâtés, la soupe et le pain. Pourquoi un tel engouement? Parce que le soja est d’abord un véritable concentré de protéines très nutritives « , conclut-on.
extrait de Par 4 chemins, lundi 22 mai 2000
http://radio-canada.ca/par4/